Pour son marketing, faut-il adopter la voix active ou passive ?

Utiliser la voix active ou passive, c’est une question récurrente pour un message de vente. Si vous n’êtes pas sûr de vous ou si vous manquez de confiance dans votre produit, votre entreprise ou votre marketing, ce sentiment peut se manifester de plusieurs façons, notamment par la voix passive. La distinction entre la voix active et la voix passive est essentielle pour peaufiner votre texte de vente et de génération de lead/prospects. Découvrez ce que sont ces deux styles, comment ils fonctionnent et quand utiliser l’un ou l’autre.

Voix active / passive

Voix active ou voix passive

Qu’est-ce que la voix active ? 

Tout d’abord, rappelons quelques termes de base afin que personne ne soit laissé sur le côté :

  • Sujet : le nom (personne, lieu ou chose) de la phrase qui fait réellement quelque chose.
  • Verbe : le mot qui indique une action. « Nous visitons ». Dans cette phrase, « nous » est le sujet et « visite » est le verbe.
  • Objet direct : le nom dans la phrase qui est le destinataire de l’action du sujet. « Nous rendons visite à Maitre Specter. » « Maitre Specter » est l’objet direct car il est la personne à qui l’on rend visite.

Il s’agit d’ordonner une phrase de la manière la plus naturelle, la méthode que nous avons décrite ci-dessus. La phrase est ordonnée avec le sujet, le verbe et l’objet direct qui apparaissent tous dans cet ordre exact.

Exemple : Le repas à été servie par Christine.

La voix passive, c’est quoi ?

Contrairement à la voix active, la voix passive est le concept inverse. L’ordre de la phrase suit le format de l’objet direct, du verbe et du sujet. Vous pouvez souvent identifier la voix passive de manière inconsciente en remarquant le mot « par » avant le sujet, bien que l’utilisation de ce mot ne soit pas une garantie. Voici la phrase de notre exemple précédent sous forme de voix passive.

Examinons quelques autres exemples, avec un peu plus de substance dans chaque phrase pour que vous puissiez reconnaître les différences de ton.

La vente d’un produit :

  • Les clients adorent nos cadeaux gratuits. – Actif
  • Nos cadeaux gratuits sont adorés par les clients. – Passif

Mettre l‘accent sur la formation du personnel :

  • Chaque employé a suivi un processus de formation approfondie. – Actif
  • Un processus de formation approfondie a été suivi par chaque employé. – Passif

Décrire les avantages du service :

  • Nous vous obtiendrons le meilleur retour sur investissement. – Actif
  • Nous vous obtiendrons le retour sur investissement maximal. – Passif

Ce dernier exemple montre à quel point le passage à la voix passive peut être désordonné, transformant une idée simple et concise en quelque chose de difficile à manier. La voix active tend à être fortement encouragée dans les cours de grammaire anglaise, et elle est généralement considérée comme idéale dans la plupart des écrits persuasifs, créatifs et professionnels.

Quelle voix est la plus efficace ?

Dans le style de rédaction persuasif du marketing de contenu, vous souhaitez souvent terminer sur un point souhaitable destiné à inspirer un certain type d’action, comme l’achat d’un produit ou l’acquisition d’un mail. Considérez la phrase suivante : « Les clients adorent nos cadeaux gratuits. » La phrase se termine par le mot le plus important pour l’argument « cadeaux ».

Chuchotter voix active

Psychologiquement, cette disposition est plus efficace que la version passive, qui se termine par « clients ». Le texte est légèrement maladroit, car les lecteurs voient un miroir devant eux au lieu de se voir présenter un produit attrayant.

Quand peut-on utiliser la voix passive ?

La voix passive est souvent utilisée et bien accueillie dans les écrits universitaires, où la complexité même de certaines idées peut justifier que l’on tourne en rond et que l’on précise le sujet à la fin. Cependant, il y a de fortes chances que vous cherchiez à créer du contenu de qualité pour votre entreprise, et non à être publié dans un journal. 

Vous avez besoin d’un texte vif et énergique qui donne de l’élan à vos call to action. La voix passive peut également donner l’impression que les phrases sont un peu indécises ou édulcorées, ce qui n’est pas ce que vous souhaitez lorsque vous faites appel à l’émotion, comme sur une page de vente.

Cependant, la voix passive se concentre sur l’action en cours, et cette idée n’est pas foncièrement mauvaise. Le problème est que les phrases française doivent généralement commencer par le sujet et se terminer par des objets directs et des prépositions. 

Par exemple :

  • Le tableau a été mystérieusement volé. – Passif
  • Quelqu’un a mystérieusement volé le tableau. – Actif

Vous pouvez obtenir des avis différents sur ce point, mais la phrase à la voix passive fournit toujours la même information, mais en mettant l’accent sur le tableau (objet direct). Supposons que cette phrase se trouve au dos d’un jeu de société qui consiste à trouver qui a volé ce tableau, et que « Tableau » fasse même partie du nom. Dans un tel cas, la valeur de la marque prédit que la version passive décrit mieux la base du jeu.

Le sujet doit être distingué :

  • N’importe quel autre employé aurait fait l’affaire. Cependant, j’ai été appelé au bureau par Christine. – Passif
  • N’importe quel autre employé aurait fait l’affaire. Cependant, Christine m’a appelé au bureau. – Actif

Il est clair que le fait que le sujet soit Christine, et non quelqu’un d’autre, est important, plus que le simple fait d’être appelé au bureau. Lorsqu’il est important d’expliquer à quelqu’un que le sujet est important, par rapport à d’autres possibilités, la voix passive peut être efficace.

Cependant, il est parfois important de mettre l’accent sur l’action en cours, plutôt que sur le sujet. 

La voix active ne peut pas s’appliquer partout ?

  • Si les termes du contrat ne sont pas respectés, des frais de pénalité peuvent devoir être facturés. – Passif
  • Si vous ne respectez pas les termes du contrat, il se peut que nous devions vous facturer des frais de pénalité. – Actif
Convaincre dans une Lansing page

Vous pouvez constater un inconvénient courant de la voix active : étant donné qu’elle est directe, elle peut parfois être considérée comme énergique ou intimidante. Lorsque vous abordez des sujets négatifs, vous risquez de contrarier ou de rebuter moins de clients potentiels en formulant les discussions sur les pénalités ou les complications de manière passive.

Conclusion

Ainsi, nous espérons que cette explication a permis de clarifier la différence entre la voix active et la voix passive. La voix active est importante car elle insuffle plus d’énergie à votre contenu et incite le client potentiel à cliquer, à acheter ou à effectuer d’autres actions. Cela vaut encore plus si vous vous adressez à un tarif chaud, par exemple en SEO ou SEA.

Cela dit, il n’est pas nécessaire de l’appliquer universellement. La voix passive a parfois sa place, même s’il faut de l’expérience pour déterminer où la voix active et la voix passive s’appliquent dans votre contenu.

Sources : definitions-marketing.com / Copypress.com