Search engine optimization

Le search engine optimization : Comment avoir du trafic chaud, gratuit et régulier ?

Search engine optimization, connu par son diminutif SEO est une méthode d’optimisation de son site pour les moteurs de recherche. Le SEO se fait majoritairement sur google car de dernier possède plus de 90% des parts de marché.

Cette matière est obsolète pour certains et un indispensable pour d’autres. Comme d’habitude les opinions différent et c’est pour cela qu’il est nécessaire de définir le SEO, ses avantages, ses inconvénients mais aussi de savoir comment le mettre en place.

Le search engine optimization, c’est quoi ?

Définition du SEO

Arrivée en premier dans les résultats de recherche sur Google, c’est ça le SEO. Il fait partie de la famille du search engine marketing avec le SEA et le SMO. Totalement gratuit, cette matière se base sur des mots clés, que les internautes recherchent. Quand un utilisteur de Google par exemple tape un de ces mots clés, le moteur de recherche va essayer de lui fournir la meilleure réponse. Donc celui qui répond le mieux à la question, finit premier sur Google.

Exemple concret

Pour mieux illustrer ce qu’est concrètement le SEO, prenons un exemple concret.

Sur Google, je tape le mot clé « formation marketing ». Les résultats qui vont s’afficher en premier sont des annonces publicitaires. En fait, le petit encadré « annonce » indique que le site a payé Google pour qu’il les fasse apparaître sur ce mot clé.

exemple de résultat SEA

En dessous des annonces, on peut apercevoir les résultats dit naturels. C’est bel et bien ici qu’on voit la magie du SEO. Google a placé ces sites comme étant la meilleur réponse à la requête « formation marketing ». Les sites qui apparaissent ici n’ont pas payé Google, il les a placé gratuitement.

résultats Search engine optimization

À noter que sur certaine requêtes, il n’y a pas d’annonces publicitaires, donc le premier résultat que vous voyez, c’est du SEO.

Le Search engine optimization, une science inexacte

Maintenant que vous connaissez la magie du search engine optimization, il est temps de vous avouer que c’est une science inexacte, car il se base sur l’algorithme de Google, que personne ne connait réellement. Globalement tout le monde est d’accord sur les bases du SEO, mais une fois qu’on veut aller plus loin, la plupart des experts ont un avis différent.

Les différentes types de référencement naturel

Search engine optimization les différents types

White Hat

Les gentils du SEO, ici le but est de respecter les règles de Google et de viser long terme. Le white Hat, c’est ce qui est conseillé quand on fait du référencement naturel car il évite de recevoir une pénalité par google. Dans ce type de référencement, on va se concentrer uniquement sur le site et éviter tout ce qui est netlinking. L’objectif est de se concentrer sur l’expérience utilisateur et laisser naturellement Google venir à nous.

Le white Hat c’est la méthode de search engine optimization qui met le plus de temps à obtenir de résultats, mais c’est bel et bien le plus avéré sur le long terme.

Grey Hat

Le grey hat, s’il existe c’est un peu entre le gentil et le méchant. Concrètement ici, on va créer du contenu de qualité pour les utilisateurs mais on va inciter Google à venir sur notre site. Cela se traduit notamment par une campagne de netlinking, qui consiste à poser des liens pointant vers notre site pour recevoir de la puissance et gagner en autorité.

Le grey hat, c’est une manière d’aller un peu plus vite, sans avoir trop de risques de pénalisations par Google.

Black hat

Ici, on peut dire que c’est les méchants d’internet. Le black hat c’est globalement un moyen de contourner les radars de Google pour ranker très rapidement et obtenir du trafic. Sur ce type de référencement, on va générer du texte rapidement, créer énormément de lien pour que Google nous mette en avant au plus vite.

Le black hat, c’est un moyen de faire du référencement très rapidement, cependant il y a beaucoup plus de chance de prendre une pénalité.

En SEO, personne n’est d’accord

C’est une réalité sur le search engine optimization, tout le monde se contredit. Comme personne ne connait l’algorithme de Google, il est impossible de savoir comment il fonctionne. Donc plusieurs théories et mythes règnent sur le SEO. Concernant les différents types de SEO, pas grand monde n’est d’accord. Pour certains le white hat est trop long, le grey hat n’existe pas etc.

Un conflit sur le SEO

Par conséquent il faut tester encore et encore afin de trouver le meilleur moyen de faire du SEO. En attendant que les experts trouvent le guide parfait du référencement naturel, on peut en apprendre les bases, qui elles ne changeront pas. Important aussi, comme il y a beaucoup de divergences sur le sujet, il est primordiale de se faire sa propre idée et d’éviter au maximum de suivre les modes.

Comment mettre en place le référencement SEO sur un site web

Trouver une niche

Google prête de plus en plus attention aux site spécialisés. Donc il est plus facile de ranker quand son site est niché dans une thématique en particulier. En effet, Google affiche en première position des résultats de recherche autant les plus gros sites que les plus petits.

Vous avez donc votre place et pour augmenter les chances de ranker, il faut construire son site autour d’une thématique précise. De plus, plus vous serez niché, plus vous pourrez dépasser des concurrents généralistes, même si ils ont un site très puissant.

Exemple de niche depuis une thématique généraliste :

  • Santé => nutrition => perte de poids => régime paléo
  • Santé => sport => Tennis
  • Argent => marketing => formation marketing

Une fois que vous avez trouvé une niche, il est important de vérifier la difficulté que vous aurez à vous placer. Pour cela, il faut taper le nom de son mot clé principal et regarder les sites qui apparaissent en premier. On peut noter plusieurs types de concurrents. Premièrement, les concurrents directs, ils font exactement comme vous. Deuxièmement les concurrents généralistes, qui eux parlent de tout et de rien mais aussi un peu de votre niche.

Choisir des mots clés

Une fois que vous avez déterminé votre niche, il faut choisir des mots clés sur lesquels on veut se positionner. Pour trouver des mots clés, vous devrez recourir à un ou plusieurs outils SEO, certains sont gratuits mais la plupart sont payants.

Prenons l’exemple de la niche formation marketing vu plus haut. L’outil ubbersuggest va nous permettre de savoir combien de personne recherche ce mot clé tous les mois. Ici on voit que tous les mois 1300 personnes cherchent ce mot clé. À côté la difficulté SEO indique s’il est faisable ou non de se placer sur ce mot clé. Plus cet indicatif est proche de 100, plus il sera difficile d’arriver en tête sur ce mot clé.

Exemple de mot clé Search engine optimization

Pour les mots clés, il faut savoir qu’il en existe deux grand types. Les premiers sont des mots clés courts, qui sont les plus difficiles à ranker, c’est par exemple t shirt, pantalon, maison. À côté les mots clé long ou long traîne sont des mots clés plus spécifiques, par exemple t shirt rouge 100% coton. Ces derniers représentent aussi souvent des questions, par exemple : Comment trouver la bonne taille de t shirt ?

Ranker sur des mots clés court, c’est le plus long et difficile. Par contre, apparaître premier sur de la longue traîne, c’est potentiellement facile, même quand on débute. Donc, il faut trouver des mot clés long ou question en rapport avec la niche. Ainsi, vous apparaitrez en résultat sur ces longs mots clés, attirer du trafic pour qu’en suite, Google vous place haut pour le mot clé principal.

Le SEO sur le site

Maintenant que vous connaissez vos mots clés, il va falloir optimiser votre site web sur ces mots en particulier. Premièrement, il faut les catégoriser pour les regrouper. Sur l’exemple de la formation marketing, on pourrait avoir la catégorie formation, qui regroupe une formation sur le marketing digital, une autre sur une formation marketing d’influence etc.

Catégoriser ses mots clés en SEO

Sur cet exemple, la page parente qui fera partie du menu est le mot clé formation marketing. Par rapport à ce mot, des mots clés complémentaires sont définis et reprennent la base du mot clé principal.

Une fois que vos mots clés principaux ont une petite liste de mots, vous pouvez les classer ou non en fonction du nombre de recherche par mois. Maintenant que vous avez cette liste, vous pourrez commencer à créer des pages/articles dédiées à ce mot clé.

La rédaction SEO

Pour se positionner sur un mot clé, il est nécessaire de créer un contenu écrit optimisé sur ce mot. Concrètement, il faut écrire le plus de mots possibles, sans tomber dans la paraphrase. On dit qu’au dessus de 300 mots, Google comprend de quoi on veut parler. Cet article comprendra plusieurs fois le mot clé ainsi que ses synonymes, dans le but de faire comprendre aux moteurs de recherche de quoi parle l’article.

Pour écrire un bon article SEO, il faut créer un article de qualité évidemment, mais aussi placer le mot clé à des endroits stratégiques.

Le mot clé devra être placé, dans le premier titre, dit H1. Ainsi que dans plusieurs titres H2 et H3, en fait plus le mot clé est enfoui dans le texte, moins il est important. C’est à dire qu’un mot clé place dans le corps de textes à moins d’impact que si on le place dans son titre H1.

Search engine optimization l'importance des titres

Donc, veillez à avoir votre mot clé ou son synonyme toujours positionné dans votre titre H1, ainsi que votre URL.

À côté de cela, il faut placer le mot clé dans son texte plusieurs fois, environ 1 fois tous les 100 mots, pour éviter de spammer son mot clé, ce que Google n’aime pas. Il existe plusieurs endroits où poser son mot clé peut avoir un impact, notamment dans l’introduction et la conclusion. Si vous créez un site sur wordpress, pensez à télécharger le plugin Yoast SEO, qui vous aide à optimiser votre texte et vous indique les erreurs.

Le cocon sémantique

Le but du cocon sémantique va être de découper un mot clé et de trouver des mots clés complémentaires, plus spécifiques par rapport à ce mot clé. Sur l’exemple de la niche formation marketing, le cocon sémantique va partir du mot clé principal formation marketing pour arrivé à des mots clés beaucoup plus spécifiques comme formation marketing digital paris.

Mindmap et cocon sémantique

Ensuite, il faudra lier les pages entres elles. On appelle cela le maillage interne, qui consiste à placer des liens qui pointent vers des pages de votre propre site. Ce maillage a pour but de faire naviguer google sur votre site pour qu’il puisse découvrir toutes les pages.

L’optimisation des images

Les images que vous placez sur votre site doivent également être optimisées sur votre mot clé. Il faut donc renommer votre fichier avec un mot clé ou son synonyme. Google peut lire le nom de vos fichiers images et ainsi il peut vous positionner sur les requêtes visuelles via google image.

Un descriptif, appelle attribut ALT doit également être placé sur votre image. Cette attribut doit décrire ce dont parle l’image, pour permettre à Google de comprendre son intérêt à être placé sur votre page.

Les critères de référencement autres

Il existe énormément de critères qui rentrent en compte pour votre référencement, en voici quelques uns des plus importants :

  • La vitesse de chargement du site
  • L’expérience utilisateur
  • La qualité des contenus
  • Les commentaires sur un site
  • La durée moyenne de visionnage

Il en existe énormément d’autres qui sont vérifiés ou non, concernant la partie on site et off site. Vous pouvez le consulter sur cet article.

Le SEO en dehors du site

Ici, il s’agit de faire connaître son site à google via une campagne de netlinking. Vous allez tout simplement placer des liens sur d’autres sites qui portent vers votre page d’accueil ou une autre page. Ces liens sont appelés des backlinks.

Il existe deux types de backlinks (BL) : Les BL do follow et nofollow. De base, tous les liens sont en dofollow sauf si on place une balise, qui le fait devenir nofollow. Concrètement, si un lien est posé en nofollow, Google ne le suit pas et reste sur la page où il est. Au contraire quand on a un lien do follow, Google suit ce lien et offre de la puissance, appelé jus SEO au site pointé par le lien.

Obtenir des backlinks

Pour obtenir des backlinks, il y a ici aussi plusieurs moyens. La plus simple consiste à payer un autre site pour qu’il place un lien dans un de ses articles vers votre site. Autrement, il est possible de faire des articles invités, c’est à dire écrire un article puis le publier sur un autre site ou blog. Une autre méthode, qui est gratuite, consiste elle à parler sur des forums ou dans des commentaires de blog pour placer un lien vers son site.

L’ancrage

Lorsque que vous placez un backlink, vous pouvez placer une ancre sur ce lien. Par conséquent il est possible d’optimiser ces ancres sur un de ces mots clés. Concrètement optimiser un backlink sur un mot clé peut être très bénéfique car il permet d’indiquer à Google qu’on souhaite se placer sur ce mot clé. Toutefois, avoir trop d’ancre optimisé peut être dangereux, car Google peut considérer cela comme de la sur-optimisation et donc du Black-hat.

Ainsi, il vaut mieux avoir la plupart de ces liens avec des ancres non optimisés ou alors sans aucune ancre, avec l’url brut de notre site web.

Search engine optimization Google

Conclusion – Le search engine optimization, un investissement forcément rentable ?

En somme, le search engine optimization est une matière qui peut être complexe mais il faut s’y intéresser pour être visible sur le web. C’est certes un investissement en temps qu’il faut donner mais une fois mis en place, votre site disposera de trafic chaud, tous les jours et cela pendant des années.

Apprendre le SEO ne prend pas énormément de temps, toutefois il est important de connaître les bases avant de se lancer. Autrement, il est possible de faire n’importe quoi et ainsi ruiner son référencement voire même prendre une pénalité de la part de Google.

Cet article à pour but de présenter le SEO rapidement. Ainsi, il est fortement possible que certaines notions ne soient pas abordées, par soucis de temps. Si vous voulez apprendre le SEO, il faudra bien plus qu’un article pour l’appréhender correctement et pouvoir ranker numéro 1 sur des mots clés concurrentiels.